VOITURE ELECTRIQUE APPLE : EN AVANT POUR L’ICAR !

Apple préparerait une voiture électrique.

Des centaines d’employés de Cupertino travailleraient déjà sur ce projet – nom de code Titan – depuis plus d’une année. Le véhicule aurait l’allure et la taille d’un minivan.
Signer des partenariats n’empêche pas de réfléchir à sa propre solution. Apple comme ses congénères multiplie les accords avec les constructeurs automobiles dont Tesla pour intégrer son système d’exploitation et ses applications dans les autos connectées. De son côté Google lié à Uber réfléchirait à développer son propre système de VTC.

Dans cette veine, le Wall Street Journal vient de publier un article dans lequel il affirme qu’Apple travaillerait depuis un an sur un projet de voiture électrique, projet mobilisant des centaines d’ingénieurs au sein de l’entreprise, après que le CEO Tim Cook ait donné son feu vert à ce projet voici également plus d’un an.

Le groupe serait dirigé par Steve Zadesky, un ancien cadre de Ford. Ce dernier aurait l’accord du grand patron pour recruter jusqu’à 1000 personnes pour travailler sur ce projet dans des locaux situés à quelques kilomètres du quartier général de l’entreprise. De fait, la société de Cupertino multiplie les embauches de cadres de l’industrie automobile, avec parmi eux, Johann Jungwirth, précédemment président et CEO de Mercedes-Benz Research & Development USA.
Notons également que les escarmouches entre Apple et Tesla se multiplieraient ces derniers temps, le premier accusant le second de lui débaucher beaucoup de personnels à grands coups de bonus. Plus de 150 personnes auraient déjà fait le trajet depuis Cupertino vers Palo Alto (siège de Tesla Motors) distante de quelques miles.

Electrique et autonome ?

Si le WSJ précise qu’il ne s’agit pas d’un véhicule autonome et qu’il est possible que ce projet ne voit finalement jamais le jour, Reuters indique que l’entreprise aborde le projet dans sa globalité et pourrait réaliser une voiture de A à Z, c’est-à-dire sans partenariat, à l’instar de ce qui a été fait pour l’iPhone puis l’Apple Watch. Reuters précise que l’idée d’Apple est de créer un écosystème global autour du véhicule avec des applications de cartographie, des services de recharge des véhicules, de la location… L’entreprise plancherait, d’après l’agence de presse, sur un véhicule (voire une gamme) autonome et reproduirait autour de l’automobile son modèle de place de marché qui lui a si bien réussi ces dernières années.

 

Source : L’informaticien