VERS LE PARE-BRISE « SUPRA INTELLIGENT »…

Les pare-brise supra intelligents sont déjà en développement. Le point sur leurs nouvelles fonctions dédiées principalement à la sécurité.

Pare-brise intelligent rime avec affichage à réalité augmentée. L’univers automobile rattrape peu à peu l’aviation militaire qui l’utilise depuis de nombreuses années dans le cockpit des avions de chasse. Les affichages à réalité augmentée seront en première ligne de ce nouveau monde de conduite plus sûre. Chez les constructeurs, Land Rover en a déjà fait la démonstration lors de l’édition 2014 du salon de New York avec le concept Discovery Vision, doté notamment de fenêtres capables d’afficher des images et de supporter la technologie de suivi oculaire.

Le suivi oculaire

Autre technologie intégrée au futur pare-brise intelligent, les capteurs de suivi oculaire surveilleront le niveau d’attention du conducteur et inciteront la voiture à réagir automatiquement aux dangers. Ils intégreront « des avertissements pour les piétons non détectés par le conducteur, une technologie reposant sur un capteur décelant les piétons s’approchant par les côtés ou venant de l’arrière de la voiture pour traverser la rue. Des signaux spécifiques seront fournis pour différents types de dangers : neige, route verglacée, chaussée humide », explique Ludger Kersting, Directeur du Marketing et des Ventes, Business to Business chez ADAC.
AdTech Ad

Communication entre véhicules

La sécurité est donc bien au cœur de ces futurs dispositifs. « Votre pare-brise pourra accéder à des informations de circulation envoyées vers le cloud par d’autres véhicules et les utilisera pour suggérer des changements d’itinéraire et anticiper d’éventuels problèmes » ajoute Hans Roth, Directeur du Développement des Affaires chez Harman.

Le toucher ou la voix ?

Quelle technologie prendra le dessus pour commander ces nouvelles fonctions : les écrans tactiles, le contrôle vocal ou le contrôle gestuel ? Si aujourd’hui le touché sur écran (pare-brise) tactile semble la technologie la plus réalisable, elle pose un problème de sécurité : « Nous considérons tout mouvement éloignant votre main des principales commandes de la voiture comme une distraction potentielle », explique Neil Greig, Directeur des Politiques et de la Recherche à l’Institute of Advanced Motorists.

La voix d’ici à 2025

D’ici à 2025, c’est donc la voix qui deviendra l’outil principal pour contrôler votre pare-brise intelligent. « Cela coule de source: c’est d’abord par le langage que les êtres humains interagissent et il s’agit probablement de l’option la plus efficace pour rendre l’expérience de l’utilisateur aussi sûre et confortable que possible ; des recherches supplémentaires sont néanmoins nécessaires pour comprendre comment exploiter au mieux la technologie à activation vocale sans compromettre la sécurité », confie Lisa Dorn, Maître de conférence en comportement des conducteurs à l’université de Cranfield.

Si la commande vocale devrait se généraliser dans nos habitacles, le contrôle gestuel semble également une solution. En janvier dernier, lors du CES de Las Vegas, le géant Volkswagen montrait son prototype de Golf R Touch. Un simple geste suffit par exemple pour réellement ouvrir le toit. On peut imaginer facilement le pare-brise intelligent afficher des fonctions que vous aurez simplement mimées. Verdict dans les prochaines années !

 

Sources : rapport Window to the Future* (*Fenêtre sur le futur) commandé par Carglass / Auto Plus