Sécurité: les conducteurs peuvent mieux faire…

Selon une étude de LeasePlan, les conducteurs de voitures d’entreprise ont des progrès à faire sur la sécurité. Et n’ont pas la main sur le choix de leur véhicule.

La France mauvaise élève pour la prévention des risques au volant ? C’est le constat fait par LeasePlan dans sa dernière étude, Mobility Monitor, menée auprès de 3 377 conducteurs de véhicules d’entreprise en location longue durée dans 20 pays.

En effet, si la moitié des sondés déclarent que leur entreprise est attachée à leur sécurité, le bilan est tout autre en France. Dans l’Hexagone, seules 21 % des personnes interrogées disent obtenir des informations à ce sujet de la part de leur employeur ; ils sont également plus de la moitié (52 %) à déclarer ne pas être sensibilisés à la sécurité au volant. Enfin, 78 % des sondés reconnaissent être distraits par le téléphone au volant et 53 % par la nourriture.

Autre problème, cette fois, inhérent aux conducteurs, le trop d’importance que les Français attachent à la taille et à la puissance de leurs véhicules de société. Ils sont ainsi 86 % à citer la taille comme premier critère de sélection d’un véhicule (6 points de plus que la moyenne de l’étude). Problème, ces conducteurs n’ont, dans 69 % des cas, pas le choix du modèle. À l’opposé, 12 % des sondés peuvent choisir librement leur véhicule et 19 % un véhicule dans une liste prédéfinie.

 

Source: Flotauto / crédit photo: l’Argus