PSA Peugeot Citroën passe à l’attaque !

Redressé après avoir frôlé la faillite, le groupe PSA Peugeot Citroën passe maintenant à l’offensive avec son nouveau plan stratégique « Push to Pass ».
Le plan de redressement « Back in the Race » ayant été mené avec succès, PSA passe maintenant à la vitesse supérieure. Le constructeur français vient en effet de dévoiler les contours de son second plan stratégique. Baptisé « Push to Pass », en référence au surcroît de puissance utilisé en compétition pour doubler un concurrent, celui-ci couvre la période 2016-2021 et prévoit une consolidation financière de l’entreprise. Sur la période 2016-2018, PSA vise ainsi une marge opérationnelle courante de 4% pour sa division automobile et même de 6% en 2021. Le chiffre d’affaires du groupe doit lui croître de 10% d’ici 2018, puis de 15% supplémentaires à l’horizon 2021.

34 nouveaux véhicules d’ici 2021

Pour ce faire, la firme va mener une vaste offensive produits. Pas moins de 34 nouveaux véhicules sont en effet attendus dans les cinq prochaines années, 26 véhicules particuliers et 8 utilitaires. Cela permettra de lancer « un nouveau véhicule, par région, par marque, par an », précise PSA dans un communiqué. Au programme notamment : quatre voitures électriques et sept hybrides rechargeables, ainsi qu’un pick-up d’une tonne. Le groupe aux trois marques (Peugeot, Citroën et DS) va également mettre en œuvre un programme de véhicules connectés et autonomes.
A l’assaut du monde

Mais ce n’est pas tout. PSA entend aussi accélérer son internationalisation en s’implantant ou en s’ancrant davantage sur certains marchés comme l’Iran, le Maroc, l’Algérie, l’Inde, ou encore l’Asie du Sud-Est. Après 25 ans d’absence, le groupe compte également revenir aux Etats-Unis. Mais pas forcément tout de suite avec DS. Plutôt « très progressivement », via notamment des « services de mobilité », explique Jean-Baptiste de Chatillon, le directeur financier de PSA.

« Sur la base de fondamentaux retrouvés, nous allons engager une offensive produit et technologique mondiale », a pour sa part déclaré Carlos Tavares, le président du Directoire du groupe. « A présent plus agiles, nous sommes prêts à changer de paradigme en anticipant les mutations des usages de l’automobile. Notre transformation digitale fera du Groupe PSA une entreprise connectée à ses clients. Avec ‘Push to Pass’, nous assurerons la croissance organique rentable de PSA », a ajouté le dirigeant.

 

Sources : PSA, Reuters, AFP, Auto Plus