Les poids des taxes sur les TCO

Dans son étude consacrée au budget moyen d’un automobiliste, l’Automobile Club Association détaille le TCO de cinq modèles et s’inquiète du poids des taxes.

La voiture, machine à cash de l’État ? Dans sa nouvelle édition du Budget de l’automobiliste, l’ACA semble en faire la démonstration. En comparant les budgets consacrés à cinq modèles distincts : une Clio essence, une Clio diesel, une Logan diesel, une 308 diesel et une Prius, l’organisation arrive en effet à la conclusion que les taxes représenteraient 23 % des dépenses liées à une Clio diesel et jusqu’à 26 % pour la Clio essence, soit plus que la TVA.

aca_2014

Si le poids des taxes reste important, le détail laisse ressortir un constat plus nuancé. Ainsi, entre 2013 et 2014, les taxes payées pour une Clio essence ont augmenté de 5,4 % à 1 544 euros, et de 4,44 % à 1 977 euros pour une 308 diesel. En revanche, la Clio diesel est un peu moins taxée en 2014 qu’en 2013 (- 1,61 % à 1 345 euros) ; il en est de même pour la Logan diesel (- 4,8 % à 1 168 euros).

Si l’ACA a pointé du doigt la taxation et notamment sur les carburants, l’enquête a aussi démontré que l’ensemble ou presque des postes de dépenses liés à la possession d’une voiture ont augmenté, à l’exception des frais financiers. Ainsi, posséder une 308 diesel coûtait 8 126 euros TTC en 2014 (+ 5,7 % par rapport à 2013), tandis qu’un Clio essence amputait les finances de 5 881 euros TTC (+3,1 %).

 

Sources: ACA / Flotauto – Crédit photos: ACA / Fiscalité-automobile